Mathieu Janin 2.0

Le service SwissBilling pourrait bientôt supprimer le dernier frein psychologique au développement de l'e-commerce

Vendredi 15 Juillet 2011

Connaissez-vous le principal frein au développement de l’e-commerce en Suisse ? C’est la quasi impossibilité de payer ses achats en ligne sur facture. Une entreprise suisse a décidé de changer cela en se plaçant comme intermédiaire entre l’acheteur et le vendeur en ligne. Elle permet à l’internaute de régler ses achats en ligne sur facture sans devoir posséder de carte de crédit et propose au cybermarchand de faire progresser ses ventes de 15 à 30%, selon son domaine d’activité en prenant en charge le risque de perte sur débiteurs douteux contre une commission légèrement plus élevée que celle perçue par les instituts de cartes de crédit traditionnels. Ce nouveau service pourrait bien faire parler de lui à l’avenir puisqu’il supprime la principale barrière psychologique au développement du commerce électronique : le manque de confiance entre le cybervendeur et son cyberclient.


Pas d'affaire sans facture

Le service SwissBilling pourrait bientôt supprimer le dernier frein psychologique au développement de l'e-commerce
Le commerce suisse ne fonctionne pas sans facturation. Le 10 juillet dernier, le journaliste alémanique Gérard Moinat publiait un article intitulé "Selbst E-Shopper bezahlen lieber per Rechung" (Même les cyberacheteurs préfèrent payer par facture) dans les colonnes du quotidien "20 Minuten" en argumentant ses dires par les chiffres suivants. En 2011, plus de 9 Helvètes sur dix ont réglé leurs achats sur facture, alors qu’ils n’étaient que 5% à utiliser leur carte de crédit. Pourtant l’an dernier, le commerce par correspondance et le commerce en ligne suisses ont généré légèrement plus que 5 milliards de francs de chiffre d’affaires, dont deux tiers ont été commandés en ligne. L’anachronisme est de taille. Une écrasante majorité des commerçants en ligne refuse de proposer à leur clientèle le règlement de factures en ligne par crainte de ne pas se faire payer. Et les clients ne sont pas en reste puisque bon nombre d’entre eux n’ont également pas confiance dans le règlement de leurs achats par carte de crédit en raison de la médiatisation de nombreuses fraudes, particulièrement à l’étranger ou ne possèdent tout simplement pas de carte de crédit.

Que faire pour débloquer la situation ?

Aux yeux du cybercommerçant comme dans ceux de sa cyberclientèle, il s’agit d’augmenter le niveau de confiance envers la marque tout en réduisant le niveau de risque de non-paiement d’une facture électronique à terme. Cette idée est désormais passée de la fiction à la réalité avec la création du service SwissBilling proposé par la société éponyme qui joue désormais le rôle d’intermédiaire transactionnel entre le vendeur et le client en ligne en assurant le bon déroulement de la transaction et en prenant en charge le risque de perte sur débiteur douteux le cas échéant.

L’offre SwissBilling

Pour vendre plus, les cybercommerçants n’ont pas besoin de stratégies compliquées. SwissBilling leur propose une solution simple devrait doper leur chiffre d’affaires de 15 à 30%, selon leurs domaines d’activités. Comment est-ce possible? En offrant à leur cllientèle de payer par facture, en un ou plusieurs versements. Tout simplement.

Payer à son rythme

SwissBilling augmente le niveau de leurs ventes pour une raison simple, même si le cybervendeur propose déjà la paiement par factures: grâce au paiement échelonné, son client peut payer à son rythmeen augmentant la valeur de son panier d’achat moyen. Et ce sans prise de risque par le commerçe puisque SwissBiling lui garantit la totalité du versement du règlement de la commande dans le cadre d’un délai convenu.

De façon totalement sûre

Une grande majorité de la population craint de payer par carte de crédit, vu les risques de fraudes. Cette crainte empêche un quantité non négligeable de transactions commerciales d’avoir lieu. Le service proposé par SwissBilling répond à ce souci puisque aucune donnée confidentielle ne doit leur être transmise dans le cadre de la transaction. Ce qui tend à rassurer autant les acheteurs que les vendeurs.

Après réception de la commande

Dans la mesure où l'on doit souvent payer avant de voir la marchandise, acheter sur internet n’est pas encore très populaire. Le service proposé par SwissBilling résout ce problème dans la mesure où les clients reçoivent leur facture après la livraison de leur commande, ce qui tend à améliorer la réputation du vendeur, surtout dans le cas d’une première commande.

Et populaire

Puisque bon nombre d’acheteurs potentiels ne veulent pas ou ne possèdent pas de cartes de crédit dans notre pays, comme la totalité des internautes âgés de moins de 25 ans qui appartiennent à cette fameuse génération numérique née avec Internet et qui sont les principaux intéressés à effectuer leurs achats en ligne.

Sans prise de risque pour le commerçant

Lorsqu’elle autorise une transaction, SwissBilling prend intégralement en charge le travail administratif supplémentaire ainsi que le risque de perte sur débiteurs douteux en cas de non paiement par le client, moyennant un forfait par transaction ainsi qu’un taux de commission légèrement plus élevée que celui perçu par les sociétés émettrices de cartes de crédit, prise de risque oblige.

En 1,2 secondes

La prise de décision concernant le délivrement d’une autorisation d’achat en ligne ne prend que 1,2 secondes dans le processus d’achat en ligne. Si SwissBilling ne dévoile pas publiquement les détails de son processus de prise de décision transactionnelle, on peut dire qu’elle intégre et pondère différents facteurs de risques en l’espace d’un peu plus d’une seconde, avant de délivrer le feu vert ou le feu rouge qui décidera de l’aboutissement ou non de la transaction d’achat en ligne.

Sur les principales plates-formes e-commerçantes disponibles en Suisse

Les plate-formes e-commerces les plus utilisées en Suisse intégrent déjà le service SwissBilling. Les cybercommerçants qui les utilisent peuvent activer ce nouveau service en quelques minutes moyennant une prise de contact préalable avec l’entreprise SwissBilling SA.

Ces plates-formes sont actuellement :

ShopMachine
ShopMachine est une plateforme professionnelle pour vendre sur Internet.
100% web, elle est destinée à des sociétés qui recherchent une solution sans compromis dans la facilité d’utilisation, la sécurité et les performances.

OS Commerce
osCommerce est une solution de boutique en ligne développée en Open Source et qui est disponible avec un ensemble de fonctionnalités e-commerce permettant aux propriétaires de magasins de configurer, exécuter et maintenir leurs boutiques en ligne avec un minimum d'effort et sans frais, honoraires ou limitations.

Magento
Magento est une solution de commerce électronique professionnelle, riche en fonctionnalités, open-source, offrant aux commerçants une flexibilité et un contrôle sur l'apparence, le contenu et la fonctionnalité de leur boutique en ligne.

Zen Cart
Zen Cart est un logiciel de boutique en ligne open source gratuit. Il est développé par une communauté de propriétaires de boutique, programmeurs, designeurs et consultants qui pensent que la conception d'un site eCommerce pourrait et devrait être faite autrement.


Comment fonctionne concrètement le service SwissBilling ?

Le service SwissBilling pourrait bientôt supprimer le dernier frein psychologique au développement de l'e-commerce
La passerelle de paiement SwissBilling se greffe sur n’importe quel site de vente en ligne en moins de 24 heures et permet immédiatement à vos clients d’acheter vos produits contre facture. Elle se présente de la même manière qu’une passerelle de carte de credit. En quelques clics et quelques écrans, votre consommateur valide son paiement dans un univers SwissBilling.

SwissBilling propose également une intégration plus complète dans les sites marchands. Cette variante génère un volume de travail d’intégration supplémentaire à la solution SwissBilling Passerelle mais représente également des avantages supplémentaires pour des sites ayant une image forte et de très nombreuses transactions.

Un service collaboratif complet

Différents intégrateurs collaborent à l’implémentation du service SwissBilling. Ce sont actuellement les entreprises suivantes :

Sales Conquest
SalesConquest est un acteur majeur du commerce électronique en Suisse avec plus de 10 années d'expérience et 300 clients E-commerce. SalesConquest couvre l'ensemble des processus de lancement et d'amélioration d'un projet e-commerce, y compris l'intégration de la technologie e-commerce choisie, système ERP, solution logistique, systèmes de paiement ainsi que les ventes et l'optimisation du marketing digital

Smallbiz
L'agence web suisse spécialisée dans la création de sites web pour la vente en ligne, la génération de prospects et le marketing online.


Avec ce bouquet de partenaires stratégiques juridiques et financiers

SwissBilling collabore avec de nombreuses sociétés afin d'offrir un service complet et de qualité à ses clients, vous les commercants en ligne. En assemblant des compétences diverses dans la facturation, la sélection du risque, le métier et les différentes technologies e-commerce.

Ces partenaires sont actuellement les suivants :

Caisse Juridique Suisse
La Caisse Juridique Suisse est le premier service juridique spécialisé dans le recouvrement de créances en Suisse. Spécificité unique, il est assuré par des collaborateurs et des collaboratrices titulaires du brevet d'avocat.

DeltaVista
Deltavista est le spécialiste de l'information de crédit et du renseignement économique online. Deltavista propose l’évaluation de la solvabilité des nouveaux clients; les clients existants sont surveillés en permanence et les cas de recouvrement évalués de manière optimale.

DataTrans
Datatrans est le leader sur le marché suisse des solutions de Payment Service Provider (PSP). Totalement indépendant d'instituts financiers, Datatrans travaille - en conséquence - exclusivement dans l’intérêt des commerçants en ligne.

Sales Conquest
SalesConquest est un acteur majeur du commerce électronique en Suisse avec plus de 10 années d'expérience et 300 clients E-commerce. SalesConquest couvre l'ensemble des processus de lancement et d'amélioration d'un projet e-commerce, y compris l'intégration de la technologie e-commerce choisie, système ERP, solution logistique, systèmes de paiement ainsi que les ventes et l'optimisation du marketing digital



Le beurre et l'argent du beurre

L'entreprise SwissBilling devrait faire parler d'elle à l'avenir. Pour avoir travailé en tant que consultant durant plusieurs mois dans le secteur suisse de la vente privée, nul doute que ce nouveau service devrait intéresser plus d'un cybermarchand désireux d'augmenter son chiffre d'affaires en développant son offre de paiement pour la rendre particulièrement attractive aux yeux des internautes qui ne possèdent pas de carte de crédit. Et tout cela sans augmenter le risque de non-paiement de sa facture par un client mauvais payeur. Cela ressemblerait presque à la fable du beurre et de l'argent du beurre et l'histoire paraît presque trop belle pour être vraie. Mais c'est la réalité. Nous en reparlerons certainement sur ce blog et dans la presse suisse.
Mathieu Janin

Mathieu Janin

Pensée socialnomique | GRI | ICT-SR | Award Corporate Communications | Conférences | Opinion | Bio | Communication 2.0 | xyz 2.o | Histoire de l'informatique | E-Commerce | ICT expos Romandie | E.glise | Röstigraben Relations | marketing non marchand | Männerchor | Mathieu Janin 1.0 | fcmv2013 | Actualité locale de Savigny et Forel (Lavaux)




Mathieu Janin : Facebook se lance dans production de contenu https://t.co/5hhJynmUSv
Mardi 27 Juin - 09:29
Mathieu Janin : Selon une étude parue lundi, contrôler les «bots», ou systèmes robotisés, pourrait limiter leur propagation. https://t.co/vekH8jFyek
Mardi 27 Juin - 06:46
Mathieu Janin : Un dessinateur à la Maison Blanche. Mais pourquoi? https://t.co/fw5FP89peU
Dimanche 25 Juin - 07:34
Mathieu Janin : 7 people followed me and 3 people unfollowed me // automatically checked by https://t.co/7kCTRE8ITg
Vendredi 23 Juin - 21:17


Les News



Inscription à la newsletter