Mathieu Janin 2.0

Nos restaurateurs ne doivent pas craindre d’augmenter leurs prix

Jeudi 27 Novembre 2014

Les membres de Gastrovaud section Lavaux-Oron ont tenu leur assemblée générale annuelle à Savigny. Les nouveaux statuts associatifs ont été acceptés à l’unanimité. Les établissements de Pully et de Belmont ont rejoints leurs rangs.


La section Lavaux-Oron de l’association vaudoise des cafetiers, restaurateurs et hôteliers Gastrovaud a tenu son assemblée annuelle le 18 novembre dernier au café-restaurant Les Alpes à Savigny. Présidée par Alain Marchon, plus connu dans notre région sous le surnom de « Marco, l’ordre du jour était particulièrement bien garni.

La faîtière du secteur HoReCa (Hôteliers-Restaurateurs-Cafetiers) ne fait pas exception à la mode actuelle de refonte structurelle. Elle est en train d’harmoniser la cartographie de ses sections à celle des nouveaux districts vaudois. Cela se traduit dans notre région par l’agrandissement de la section Lavaux-Oron avec l’entrée en son sein des établissements domiciliés dans les communes de Pully et de Belmont. Une demande de transfert des droits d’entrée des membres pullérans pour leur transfert dans notre section régionale sera transmise à la section lausannoise afin d’harmoniser la situation financière de la section à la nouvelle cartographie. Les membres de Pully ont pu se prononcer préalablement s’ils désiraient rester dans la section lausannoise ou rejoindre celle de Lavaux-Oron. Une grande majorité a fait le pas, exception faite de deux établissements qui ont décidé de rester dans le chef-lieu vaudois.

Alain Marchon a regretté l’échec de la votation fédérale du 28septembre dernier concernant une TVA non-discriminatoire. Malheureusement cette campagne a été mal préparée et a accusé une absence de soutien politique au niveau fédéral et cantonal. Mais pour relativiser cet échec, Alain Marchon a retenu que les politiques et la clientèle ont été sensibilisés aux problèmes de cette branche et à l’inégalité de traitement qui prévaut aujourd’hui dans le domaine fiscal entre la restauration classique et le « take-away ». Le combat de Gastrosuisse continue et pourrait faire à nouveau l’actualité à l’horizon 2017, lorsque les taux de l’hébergement sera rediscuté par les Chambres fédérales.

Le secteur HoReCa n’a jamais répercuté la TVA sur ses prix depuis son introduction en 1995. Gastrovaud préconise une adaptation tarifaire partielle, dès lors que la clientèle est désormais sensibilisée aux problèmes rencontrés par cette branche. Si une réponse nuancée s’impose, elle est principalement dictée par la marche des affaires de chaque établissement et par le profil de chaque clientèle.

Le projet de label oenotourisme a rencontré beaucoup de scepticisme parmi les membres de la section qui regrettent la concurrence de nouveaux acteurs régionaux qui équipent des terrasses vigneronnes du Lavaux et servent des assiettes sans devoir posséder de patentes ni payer de taxes. Nos hôteliers se plaignent particulièrement de la concurrence des chambres et des tables d’hôtes en augmentation.

L’implantation du label « fait maison » est momentanément gelé par manque de ressources disponibles.

Les membres ont également refusé à grande majorité une proposition de modification des statuts de Gastrovaud et de Gastrolausanne visant à augmenter l’âge limite du président de 62 à 65 ans.

Le budget 2015 de la section qui reste pratiquement inchangé par rapport à l’exercice précédent a été approuvé à l’unanimité. La cotisation annuelle reste à CHF 80.-. Les nouveaux statuts de la section ont été mis au vote et acceptés à l’unanimité.

Le profil de candidature pour le post de président de Gastrovaud a suscité beaucoup de réactions. En effet, le pourcentage d’emploi et le salaire du prochain homme fort de la gastronomie vaudoise n’a pas été défini et le calendrier de l’élection devrait être avancé afin de permettre au candidat élu de disposer de suffisamment de temps pour mettre ses affaires en ordre et de se trouver un remplaçant à la tête de son établissement en cas de besoin. Le délai actuel prévoit l’entrée des dossiers de candidature jusqu'au 31 mars 2015 pour être élu le 3 juin avant son entrée en fonction le 1er juillet prochain. Un délai jugé beaucoup trop serré par les membres présents.
Mathieu Janin

Mathieu Janin

Pensée socialnomique | GRI | ICT-SR | Award Corporate Communications | Conférences | Opinion | Bio | Communication 2.0 | xyz 2.o | Histoire de l'informatique | E-Commerce | ICT expos Romandie | E.glise | Röstigraben Relations | marketing non marchand | Männerchor | Mathieu Janin 1.0 | fcmv2013 | Actualité locale de Savigny et Forel (Lavaux)




Mathieu Janin : Une étude relativise le rôle des fausses infos dans la campagne présidentielle américaine https://t.co/DWmraK9BqS https://t.co/vZasRKkspy
Samedi 21 Janvier - 10:42
Mathieu Janin : Les radios privées suisses gagnent du terrain mais la SSR domine nettement https://t.co/rrdDDwlxpS https://t.co/0Gykom98qE
Vendredi 20 Janvier - 14:40
Mathieu Janin : 7 people followed me and 8 people unfollowed me // automatically checked by https://t.co/7kCTRDR81I
Vendredi 20 Janvier - 08:44
Mathieu Janin : Un journaliste de Léman Bleu récompensé https://t.co/2oYYpmXs0a https://t.co/KT3P0n33ee
Vendredi 20 Janvier - 06:23


Les News



Inscription à la newsletter