Mathieu Janin 2.0

Ondes, science et manigance au 10e festival du film vert de Cossonay

Lundi 16 Mars 2015

Les organisateurs du 10e festival du Film Vert de Cossonay m'ont demandé d'intervenir après la diffusion du film "Ondes, science et manigance" hier après-midi au cinéma de Cossonay. Voilà ce que je pense du film.


Préambule

Les opérateurs télécom n'étant pas friands de ce genre d'intervention sur un film et sur un sujet aussi polémiste que polarisant, les organisateurs du festival se sont tournés vers un ex-porte-parole d'accord d'exprimer son point-de-vue personnel sur la question. C'est pour cette raison que j'ai accepté de donner mon point de vue sur ce film partisan dont vous trouverez le résumé et les détails en ligne sur le site de son producteur.


Ondes, science et manigance au 10e festival du film vert de Cossonay
S'il fallait résumer le film en une seule phrase: Le film tend à démontrer le complot international qui lie l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l'armée, l'industrie et les opérateurs télécoms afin de nier dans un premier temps puis minimiser les effets du rayonnement électromagnétique sur les animaux et sur les être vivants afin de pouvoir continuer à utiliser ces technologies néfastes pour la planète.

Après sept ans passés dans le secteur télécom en tant que porte-parole de l'opérateur helvétique Sunrise, j'ai investi passablement de temps pour étudier la question de l'électrosmog et suivi les différentes polémiques qui touchaient cette question durant les années 2001 à 2007. Je n'ai pas vécu le cynisme du secteur télécom tel qu'il a été représenté dans ce film.

Je ne suis pas adepte de la théorie du complot et ne crois pas aux arrangements aussi cyniques que secrets unissant l'armée, l'industrie et l'OMS, même si certains événements mentionnés dans le film peuvent être qualifiés de scandaleux et suscitent des interrogations sur le mode de gouvernance des institutions précitées.

Peut-on reprocher à l'industrie et à l'armée de développer de nouvelles technologies et de s'assurer de leur commercialisation tout en respectant les différentes législations en vigueur? Certainement pas. Notre société actuelle serait-elle prête à se passer de l'utilisation du radar, du four à micro-ondes et de la téléphonie cellulaire mobile, pour ne citer que 3 utilisations parmi d'autres d'appareils à rayonnement non ionisant? Une majorité écrasante de la population répondra certainement non à cette question.


Bien entendu, le sujet est propice à la controverse. Le résultat des études menées depuis plusieurs décennies jusqu'à présent nous offre une perspective à 360 degrés. Le rayonnement non ionisant est invisible à nos yeux et alimente toutes sortes de théories basées sur des études plus ou moins sérieuses. La question de l'indépendance du monde scientifique est pertinente. Difficile de cracher sur la main qui te nourrit. Cela demande une certaine forme de courage qui n'est pas donné à chacun. Mais peut-on affirmer que toutes les études minimisant l'effet des rayons non ionisant seraient achetées par l'industrie? Il y a là un pas important à ne pas franchir.

Peut-on affirmer que parce que l'industrie du tabac a tenté de cacher la nocivité de ses produits à l'opinion publique durant des années que le phénomène se répète avec la téléphonie mobile? Personnellement je ne peux pas faire ce pas. Quel serait l'intérêt de l'armée et de l'industrie de nuire à la santé de la population? Afin d'exagérer encore le trait: un client mort est un client perdu. L'être humain est-il si naïf, si bête et si manipulable? La gouvernance mondiale a évolué depuis - même si elle n'est pas parfaite et l'avénement du web participatif augmente l'efficacité des donneurs d'alerte lors de l'émergence d'une situation scandaleuse. Notre société évolue - parfois dans la douleur mais elle évolue. Rien n'est immuable.


Personnellement, je suis sensible au mal-être ressenti par une petite minorité de personnes appelés "électrohypersensibles" et également mentionnés dans le film. J'estime que ces personnes devraient être aidés par les états qui nous gouvernent afin de pouvoir vivre normalement dans la société actuelle. J'ai été personnellement très touché par le témoignage de cette lausannoise qui a déjà dépensé CHF 45'000.- dans différentes thérapies pour se désensibiliser aux effets de l'électrosmog. Selon moi, ce genre de thérapies devrait être pris en compte et remboursé par l'assurance de base. La confédération suisse a gagné de l'argent avec la vente des différentes licences de téléphonie mobile. Il en va de sa responsabilité et de la responsabilité du pouvoir politique de ne pas abandonner cette frange de la population qui subit négativement le rayonnement électromagnétique.

Je suis d'avis que le développement durable de notre société implique également l'émergence d'une téléphonie mobile moins polluante. Notre rôle en tant que citoyens responsables serait de favoriser son émergence en acceptant plus facilement la pause d'antennes à rayon d'action plus petit en plus grand nombre ainsi qu'un prix plus élevé des services de téléphonie mobiles proposés. Mais c'est là que le bas blesse. La protection a un coût. Sommes-nous prêts à en payer le prix? Qui d'entre-nous serait d'accord de payer deux fois plus son opérateur télécom pour lui permettre d'amortir ce surcoût? Entre les beaux concepts privilégiant le développement durable et les économies réalisées à court terme, il y a un fossé qui peine à se combler. Mais c'est un choix de société qui devrait tous nous interpeler.
Ondes, science et manigance au 10e festival du film vert de Cossonay
Mathieu Janin

Mathieu Janin

Pensée socialnomique | GRI | ICT-SR | Award Corporate Communications | Conférences | Opinion | Bio | Communication 2.0 | xyz 2.o | Histoire de l'informatique | E-Commerce | ICT expos Romandie | E.glise | Röstigraben Relations | marketing non marchand | Männerchor | Mathieu Janin 1.0 | fcmv2013 | Actualité locale de Savigny et Forel (Lavaux)




Mathieu Janin : Redevance radio-TV: les Suisses voteront sur l'initiative «No Billag» le 4 mars 2018 https://t.co/1EgPWRhpkL
Mercredi 18 Octobre - 13:49
Mathieu Janin : Le bitcoin a le vent en poupe chez la banque en ligne suisse Swissquote https://t.co/s8I3A58FX3
Mercredi 18 Octobre - 13:46
Mathieu Janin : La série «House of Cards» a aidé des trolls russes à perturber la campagne présidentielle US de 2016 https://t.co/p8DVllDWDJ
Mercredi 18 Octobre - 13:45
Mathieu Janin : Canal 9 met ses archives à disposition du public https://t.co/W4H5mc9xCM
Mercredi 18 Octobre - 13:41





Inscription à la newsletter