Mathieu Janin 2.0

Parution de l'édition 2013 de l'enquête suisse sur les salaires dans le secteur informatique

Vendredi 22 Novembre 2013

Le salaire moyen des informaticiens suisses stagne et leur pyramide des âges se rapproche de plus en plus de la moyenne suisse. Tels sont les deux points saillants découlant de la dernière édition de l’étude 2013 des salaires informatiques. Fait réjouissant, pour la première fois de son histoire, les informaticiennes gagnent pratiquement autant que leurs collègues de sexe masculin pour un travail similaire.


On peut tirer trois conclusions des résultats de l’étude 2013 des salaires informatiques :

1. Si les salaires moyens du secteur informatique ont augmenté en moyenne dans une fourchette de 0,8% à 2,6% annuellement depuis 2005, une stagnation est à l’ordre du jour (augmentation annuelle moyenne en 2013 : +0,21%). Ce chiffre représente la plus faible progression durant la dernière décennie. Albin Baptista, président du GRI impute ce phénomène aux changements vécus par le secteur financier qui se répercutent de façon surproportionnelle aux salaires, plus élevés quel a moyenne suisse, du secteur informatique. Le salaire moyen d’un informaticien se monte actuellement à CHF 112'500.- (médiane pour les niveaux de compétence junior, professionnel et senior) et s’établit donc à un nouveau largement supérieur à la moyenne des salaires suisses, toutes branches confondues (CHF 5‘797.-/mois, OFS 2013).

2. Les différences salariales entre les informaticiennes et les informaticiens ont été analysées pour la première fois dans les professions et niveaux de compétences les plus courus. Le résultat est satisfaisant. Les entreprises informatiques font peu la différence entre les rémunérations de leurs employées et ceux de leurs employés (dans le cadre des niveaux de compétence junior, professionnel et senior : la différence salariale se monte à 1.6% au niveau « junior », 3.5% au niveau « professionnel » et 3.2% auprès des « séniors ». Au niveau suisse, toute branche et tous niveaux confondus, cette différence se monte à 18%, OFS 2013). De plus, cette différence salariale diminue de façon continue depuis les trois dernières années et se monte à moins de 2% pour les trois niveaux confondus.
« Ce résultat est très réjouissant», explique Albin Baptista. « Nous l’expliquons à travers trois facteurs : Premièrement, la jeunesse relative de la branche informatique ne nécessite pas de coupe drastique. Deuxièmement, beaucoup d’entreprises essaient d’augmenter l’attractivité des professions informatiques avec à l’aide de conditions salariales particulièrement attractives pour les femmes.

3. L’informatique se montre bonne suissesse avec l’analyse de la répartition des âges de ses salariés : 47.5% sont actuellement âgés de plus de 45 ans et le pourcentage des salariés plus jeunes (jusqu’à 29 ans révolus a baissé entre 2003 et 2013 de 14,2% à 9,2% aujourd’hui. Les indices des années précédentes confirment que l’âge moyen des professionnels de l’informatique augmente et se rapproche de plus en plus de la moyenne nationale, toute profession confondue.


Transparence maximale en matière de salaire
L’enquête annuelle conjointement menée par le Groupement Romand de l’Informatique et sa consoeur alémanique SwissICT contient toutes les statistiques salariales relatives au secteur des TIC. Sa dernière édition compile les données provenant de 21’000 professionnels suisses du secteur et transmises par un échantillon représentatif de 210 entreprises de toute taille. Cela correspond à 12% de tous les salaires des informaticiens dans le pays.

Le président du GRI Albin Baptista souligne la bonne qualité des données passée à la loupe et sa représentativité au niveau fédéral. Cette étude représente un outil très prisé des spécialistes en ressources humaines dans le cadre de leur travail quotidien. Les renseignements tirés de l’ouvrage servent à l’ensemble des acteurs de la branche – qu’ils soient salariés, en recherche d’emploi, dirigeants ou cadres – afin de déterminer le bon salaire pour chaque poste en tenant compte du cahier des charges, du niveau de qualification et de l’expérience de chacun afin de budgéter au mieux ses charges salariales.

Commander l’étude
L’étude des salaires 2011 est disponible immédiatement sous forme d’un livre de 700 pages au prix de CHF 280.- auprès du secrétariat du GRI ainsi que sous forme numérique.
Un bulletin de commande et des extraits de l’étude sont disponibles sur le site du GRI à cette adresse : http://ht.ly/r2mnO
Les entreprises qui ont participé à l’étude ainsi que les membres du GRI reçoivent un exemplaire gratuit de la présente édition.

Informations complémentaires :

GRI – Groupement Romand de l’Informatique
Jean-Benoît Fontaine, membre du comité, responsable des publications

extrait_livre_des_salaires_tic.png extrait livre des salaires TIC.png  (143.08 Ko)
2e_extrait_livre_salaires.png 2e extrait livre salaires.png  (244.19 Ko)
systemengineer_salaires.pdf SystemEngineer_Salaires.pdf  (461.43 Ko)

Mathieu Janin

Mathieu Janin

Pensée socialnomique | GRI | ICT-SR | Award Corporate Communications | Conférences | Opinion | Bio | Communication 2.0 | xyz 2.o | Histoire de l'informatique | E-Commerce | ICT expos Romandie | E.glise | Röstigraben Relations | marketing non marchand | Männerchor | Mathieu Janin 1.0 | fcmv2013 | Actualité locale de Savigny et Forel (Lavaux)




Mathieu Janin : 5 people followed me and 4 people unfollowed me // automatically checked by https://t.co/7kCTRDR81I
Vendredi 26 Mai - 16:37
Mathieu Janin : Deux tiers des Suisses ne font pas confiance à l'UE https://t.co/zWl8h95BTX https://t.co/FLJgqFoisj
Vendredi 26 Mai - 13:03
Mathieu Janin : Un Suisse sur trois a recours au crédit privé https://t.co/FQJ3lR6vaM https://t.co/lOKq7kusYg
Mercredi 24 Mai - 11:04
Mathieu Janin : Les femmes au foyer sont de plus en plus rares en Suisse https://t.co/OdLZKeKCAa https://t.co/N4tZwQbxK6
Mercredi 24 Mai - 11:02


Les News



Inscription à la newsletter