Mathieu Janin 2.0

To BYOD or not to BYOD ? That is not the question*

Mercredi 12 Septembre 2012

Faut-il interdire à ses employés d’utiliser leur propre infrastructure informatique personnelle pour travailler depuis leur domicile ou en déplacement ? Comment faire face à cette situation inédite encore il y a quelques années mais devenue banale aujourd’hui ? Cette situation peut donner des cheveux blancs au responsable informatique qui n’est pas encore préparé à ce changement de paradigme.


To BYOD or not to BYOD ? That is  not the question*
S’adapter à l’évolution
Bon nombre de collaborateurs utilisent déjà leurs appareils personnels dans le cadre de leur activité professionnelle, mais très peu d’entreprise disposent d’une stratégie clairement définie en matière de BYOD*. Pourtant, une étude récemment publiée par Cisco nous apprend que ce phénomène ne pourra plus être enrayé, puisque les appareils privés de collaborateurs interagissent déjà dans le parc informatique de 95% des entreprises. Pourtant, la plupart des employeurs interdisent encore formellement à leurs employés d’utiliser leurs appareils privés dans le cadre professionnel. Cette situation est particulièrement difficile à expliquer à la plus jeune génération Y, qui peine à comprendre pourquoi elle devrait renoncer à utiliser son cordon ombilical digital sur son lieux de travail et enrayer ainsi inutilement sa productivité.

Evoluer plutôt que sévir
Plutôt que de punir le collaborateur contrevenant, l’entreprise devrait plutôt réfléchir à la meilleure manière d’intégrer et d’administrer ces nouveaux terminaux qui ne lui appartiennent pas. Il s’agit également de déterminer la responsabilité juridique et les questions d’ordre organisationnel relatifs à l’intégration chaotique de ces appareils qui n’appartiennent plus au propriétaire du réseau utilisé. Existe-t-il déjà une politique d’entreprise dédiée à l’apport d’appareils externes ou faut-il en créer une ? Faut-il disposer de l’accord des employés concernés ? Faut-il les rémunérer pour l’utilisation de leurs propres appareils au travail ? Comment organiser le support technique de ces terminaux qui utilisent n’importe quels composants, applicatifs et systèmes d’exploitation existant?

Planification stratégique BYOD

Le plan stratégique pourrait s’articuler de la manière suivante :

1. Rédaction et introduction d’une politique d’entreprise BYOD.
2. Introduction d’un système de gestion des appareils mobiles et BYOD pour Smartphones, Tablet-PC et PC.
3. Accès au système de messagerie électronique de l’entreprise pour les appareils BYOD.
4. Développement d’une stratégie en matière d’information mobile et d’applications d’entreprise.
5. Mise en place et entretien d’applications mobiles.
6. Développement et mise en place d’un App Stores dédié dans le cadre de l’entreprise

Le BYOD contribue à améliorer la productivité de l’entreprise ainsi que la motivation de ses employés et de ses clients mais cette évolution entraîne quelques défis à relever pour ne pas la mettre en péril. Nous vous invitons à y réfléchir pour ne pas subir cette situation le jour J. Feedbacks bienvenus dans le forum en ligne d’InformatiqueRomande.ch

* BYOD est l’abréviation des termes « Bring your own Device » qu’on peut traduire en langue française par « apporte tes propres appareils » dans le cadre professionnel. Une tendance de plus en plus marquée des employés d’entreprise qui utilisent leurs différents appareils électroniques personnels dans le cadre de leur vie professionnelle et remettent ainsi en question les us et coutumes bien ancrés jusqu’alors des départements informatiques.
Mathieu Janin

Mathieu Janin

Pensée socialnomique | GRI | ICT-SR | Award Corporate Communications | Conférences | Opinion | Bio | Communication 2.0 | xyz 2.o | Histoire de l'informatique | E-Commerce | ICT expos Romandie | E.glise | Röstigraben Relations | marketing non marchand | Männerchor | Mathieu Janin 1.0 | fcmv2013 | Actualité locale de Savigny et Forel (Lavaux)




Mathieu Janin : L’ensemble des résultats de l’enquête businessReflector2017 sur la réputation des principales marques suisses https://t.co/yYLsg2vAHk
Jeudi 30 Mars - 19:07
Mathieu Janin : Et voilà l’infographie #businessReflector2017 (malheureusement non traduite en français) https://t.co/pPM7HeHsfb
Jeudi 30 Mars - 19:05
Mathieu Janin : Et l'entreprise suisse avec la meilleure réputation est... #businessReflector2017 https://t.co/tkkQQk9G9g
Jeudi 30 Mars - 19:02
Mathieu Janin : J'aime une vidéo @YouTube : "Pitch my startup N°10 - Klassroom" à l'adresse https://t.co/R9y2B85MaS.
Jeudi 30 Mars - 17:07


Les News



Inscription à la newsletter