Mathieu Janin 2.0

Une grande majorité des Suisses aiment l'église...mais à distance respectable

Mardi 15 Novembre 2011

Dans le cadre de mon nouveau travail de responsable de la communication de l'EREN, je suis en train de développer une nouvelle stratégie de communication et de marketing intégrée. Dans le cadre de mon analyse de marché, j'ai trouvé cette très intéressante étude du marché suisse de la religion qui date du mois de mars 2011, résumé dans le communiqué ci-dessous, que j'ai envie de partager avec vous. Ces données sont précieuses pour rephaser l'Eglise avec la population de notre pays. Je développerai cette nouvelle rubrique ces prochains temps en fonction de l'avance de mes travaux. N'hésitez pas à interagir avec moi si le sujet vous intéresse.


Une grande majorité des Suisses aiment l'église...mais à distance respectable
Dans sa grande majorité, la population suisse entretient un rapport distant à la religion chrétienne et à la spiritualité. Elle estime cependant que les deux Eglises nationales jouent un rôle important auprès des personnes socialement défavorisée. Telle est la conclusion d’une étude menée dans le cadre du Programme national de recherche « Collectivités religieuses, Etat et société » (PNR 58).

En quoi les habitants de Suisse croient-ils ? Ses auteurs concluent que la grande majorité de la population helvétique affiche un rapport non pas indifférent ou négatif, mais distant à la religion et à la spiritualité. En d’autres termes, la plupart des habitants de notre pays ne croient pas en rien. Cette population de distants, identifiée ici pour la première fois par une recherche sociologique, va probablement continuer à augmenter à l’avenir, estiment les chercheurs.

Toujours plus de personnes sans confession
Selon cette enquête représentative, au cours des dernières années, la part de chrétiens a continué à diminuer au sein de la population : 31% des habitants de Suisse sont catholiques, 32% protestants et 12% adeptes de religions non chrétiennes. C’est du côté des personnes sans confession que la mutation est la plus importante : ceux-ci constituent déjà près de 25% de la population. Mais le fait qu’un individu soit d’une confession donnée ou sans confession ne renseigne pas sur ses pratiques et ses représentations religieuses. Les sans confessions peuvent par exemple croire en Dieu ou pratiquer une spiritualité alternative.

Les chercheurs distinguent quatre types de religiosité au sein de la population suisse : les distants (64%), les institutionnels (17%), les laïcs (10%) et les alternatifs (9%). Ces dernières décennies, le groupe formé par les institutionnels a fortement diminué. La proportion d’alternatifs n’a guère évolué, alors que les distants et les laïcs sont aujourd’hui plus nombreux.

Les distants ne croient pas en rien
Les distants, qui constituent le groupe le plus important, ne croient pas en rien. Ils disposent de représentations religieuses et spirituelles, mais ces dernières ne jouent pas un rôle important dans leur vie et ils ne les activent que dans des situations exceptionnelles. La plupart d’entre eux sont membres de l’Eglise catholique ou protestante et s’acquittent d’impôts ecclésiastiques, mais leur appartenance confessionnelle ne leur apparaît pas importante. Ils se montrent également distants par rapport aux formes alternatives de religiosité, ainsi que vis-à-vis des personnes
hostiles à la religion.

Les institutionnels sont membres des deux Eglises nationales ou des Eglises évangéliques libres. Ils entretiennent une foi vivace en un Dieu unique, personnel et transcendant. Les alternatifs cultivent quant à eux des croyances holistiques et ésotériques, pratiquent l’astrologie, des techniques curatives de respiration et de mouvement, ainsi que d’autres rituels. Les laïcs, enfin, sont des personnes auxquelles toutes les formes de religiosité inspirent de l’indifférence, voire un refus.

Les hommes plus hostiles à la religion que les femmes
Il est frappant de constater qu’au sein des personnes sans confession, ce ne sont pas les laïcs qui dominent (ils représentent seulement 20%), mais surtout les distants (68%). Les institutionnels affichent un niveau plutôt bas de formation, les distants et les laïcs un niveau moyen, et les alternatifs un haut niveau. Par ailleurs, on rencontre plus souvent des alternatifs chez les femmes (11%) que chez les hommes (4%). A l’inverse, les hommes présentent un taux plus élevé de laïcs (15%) que les femmes (5%).

La Suisse est-elle un pays chrétien ?
Indépendamment du type de religiosité, une nette majorité de la population considère que les Eglises jouent un rôle important pour les personnes socialement défavorisées. En revanche, ils leur attribuent une moindre importance pour ce qui les concerne personnellement. Les institutionnels sont fermement convaincus que la Suisse est marquée par la chrétienté. A l’inverse, les trois autres groupes – soit la majeure partie de la population – se montrent réservés sur cette question.

Les chercheurs ont mené ce sondage représentatif en Suisse romande, alémanique et italienne auprès de 1'229 femmes et hommes. Le sondage a été complété par 73 entretiens semistandardisés et n’a pas pris en compte des adhérents d’autres religions.

studie_religiositat_in_der_modernen_welt.pdf Studie Religiosität in der modernen Welt.pdf  (1.85 Mo)

Mathieu Janin

Mathieu Janin

Pensée socialnomique | GRI | ICT-SR | Award Corporate Communications | Conférences | Opinion | Bio | Communication 2.0 | xyz 2.o | Histoire de l'informatique | E-Commerce | ICT expos Romandie | E.glise | Röstigraben Relations | marketing non marchand | Männerchor | Mathieu Janin 1.0 | fcmv2013 | Actualité locale de Savigny et Forel (Lavaux)




Mathieu Janin : 7 people followed me and 3 people unfollowed me // automatically checked by https://t.co/7kCTRE8ITg
Vendredi 23 Juin - 21:17
Mathieu Janin : La reine et son chapeau aux couleurs de l'UE...info ou intox? https://t.co/dtcsEUaGqT
Mercredi 21 Juin - 18:51
Mathieu Janin : Genfer wirbt mit M-Budget-Logo für Hanf https://t.co/act9uNN14s
Mercredi 21 Juin - 16:21
Mathieu Janin : Prix des revues importées en Suisse : une commission parlementaire au combat https://t.co/Vo5Vx2db89
Mercredi 21 Juin - 12:44


Les News



Inscription à la newsletter