Mathieu Janin 2.0

Soyons constructifs plutôt que défensifs dans le processus d'apprentissage de la jeunesse sur les réseaux sociaux

Jeudi 2 Juin 2011

Si Facebook s'ouvre aux enfants de moins de treize ans, il portera plainte. Moi je propose de créer un réseau social d'appentissage.


L'article dont le billet de ce blog porte le titre démontre bien la polarisation et les intérêts divergeants qui alimentent cette polémique récemment publiée sur le Net. Pourtant, les questions posées sont bien trop importantes pour être traitées si vite. Je vous propose quelques réflexions, idées et même un nouveau projet à réaliser afin de préparer au mieux nos enfants à utiliser les médias sociaux et Internet plutôt que de crier au loup. N'hésitez pas à commenter ce billet et me dire ce que vous en pensez.

Au lieu de polariser nos réponses sur la question très intéressante qui nous est posée aujourd'hui, réfléchissons à l'âge idéal pour utliser un réseau social.

Dès l'école enfantine, nos bambins sont motivés à réseauter avec leurs camarades. Les parents d'enfants uniques sont particulièrement intéressés à ce que leur rejeton ne jouisse pas trop longtemps de son statut d'enfant roi pour interagir et découvrir les premières frustrations de la vie en société avec ses petits camarades.

Ils apprennent également à utiliser les outils informatiques dès l'école enfantine - il est vrai dans un circuit fermé et protégé contre les nuisances de contenu informatique inadapté à leur âge.

Comment et pourquoi décréter que l'age minimum légal d'utilisation de Facebook est fixé à treize ans (dans le monde entier) alors que cette règle n'est valable que dans l'état de Californie, siège de la société hébergeuse du plus grand réseau social de la planète.

Les Californiens disposent-ils de pouvoirs spéciaux pour nous forcer à suivre leurs lois dans notre pays libre, neutre et indépendant au coeur de la vielle Europe?

Cet âge est-il bien fixé? Ne faudrait-il pas plutôt attendre 16 ans, age minimum pour boire de la bière, voire même sa majorité pour accéder à l'ensemble des informations disponibles sur Internet?

Je ne connais pas la réponse à ces quelques questions basiques. Il faudrait en débattre entre spécialistes puis adapter la législation en vigueur et se donner les moyens pour la respecter.

Au lieu de peindre le diable sur la muraille, ne vaudrait-il pas mieux investir cette énergie pour créer un réseau social suisse ou mondial protégé exclusivement destiné aux mineurs afin de leur permettre d'acquérir plus tôt qu'aujourd'hui le savoir nécessaire pour bien utiliser Internet durant une phase d'apprentissage?

Si j'étais Mark Zuckerberg, je développerais un projet de Facebook protégé pour les juniors afin de leur permettre d'utiliser les avantages du réseautage social numérique sans ses inconvénients. Ce serait un excellent coup marketing et l'assurance de voir grossir encore sa base de données d'utilisateurs majeurs (les principaux sujets d'intérêts commerciaux) une fois arrivé à maturité.

Je pourrais également créer un tel réseau à échelon plus réduit, tout comme n'importe quel autre internaute. Les outils existent et notre législation n'impose aucun âge minimal pour surfer sur le net.

Mon fils vient d'avoir dix ans et sa mère lui a ouvert un compte MSN pour pouvoir chater avec ses camarades dès la sortie de l'école. Nous limitons la durée d'utilisation de l'ordinateur à nos enfants entre une et deux heures par jour selon leur âge (10-17 ans). Nous les sensibilisons quotidiennement aux dangers et aux avantages du Web qui sera vraismenblablement leur principal outil de communication dans leur vie d'adulte.

J'utilise également l'argument de l'âge minimum de Facebook pour leur faire comprendre que certaines lois existent également sur Internet et que nous n'avons pas le droit d'enfreindre cette loi car nous sommes de bons citoyens du monde numérique, contrairement à d'autres parents qui laissent leurs enfants surfer Facebook dès l'âge de dix, onze ou douze ans, parce qu'ils ont partiellement abdiqué leur rôle parental.

Travaillons ensemble à la création d'un tel projet de réseau social protégé d'apprentissage pour nos têtes blondes. Les personnes intéressées par ce projet peuvent me contacter sur mon blog dont l'adresse figure ci-joint ou par e-mail. Je me réjouis de recevoir vos commentaires pour développer ou tuer cette idée dans son oeuf par manque d'intérêt de parents et d'élèves concernés.
Mathieu Janin

Mathieu Janin

Pensée socialnomique | GRI | ICT-SR | Award Corporate Communications | Conférences | Opinion | Bio | Communication 2.0 | xyz 2.o | Histoire de l'informatique | E-Commerce | ICT expos Romandie | E.glise | Röstigraben Relations | marketing non marchand | Männerchor | Mathieu Janin 1.0 | fcmv2013 | Actualité locale de Savigny et Forel (Lavaux)




Mathieu Janin : 11 people followed me and 4 people unfollowed me // automatically checked by https://t.co/7kCTRDR81I
Lundi 16 Janvier - 10:14
Mathieu Janin : 6 people followed me and 7 people unfollowed me // automatically checked by https://t.co/7kCTRDR81I
Jeudi 12 Janvier - 03:28
Mathieu Janin : Pas de loi numérique suisse mais certaines normes devront s'adapter selon le Conseil Federal… https://t.co/5ipun8uDTY
Mercredi 11 Janvier - 18:05
Mathieu Janin : D'après TA-Swiss l'Etat doit mieux soutenir les médias privés https://t.co/YJgSHSx0YA https://t.co/EIhW5lNulD
Lundi 9 Janvier - 10:09


Les News



Inscription à la newsletter