Mathieu Janin 2.0

Comment donner un coup de jeune à vos relations publiques grâce à l'inbound PR

Vendredi 7 Décembre 2018

Avant que l’inbound marketing ne devienne un terme branché, son domaine d’activités, à savoir la création de contenus et sa publication en direct ou par médias interposés reposait sur les épaules des relationnistes, avant que les marketeurs inbound ne se le réapproprient à grand renfort de campagnes numériques d’évangélisation aux bienfaits du « marketing entrant ou permissif ». Dans son traité de chimie publié en 1789, Antoine Lavoisier, chimiste et philosophe français affirmait déjà que « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. » Cela est également vrai pour l’inbound, l’outbound, le push-marketing, le pull-marketing et les relations publiques.


Inbound versus interruption

Le terme anglophone « inbound » signifie entrant. L’inbound marketing regroupe les techniques de marketing qui attirent, tel un aimant, un client ou un prospect vers une marque grâce à la publication de contenu utile à des acheteurs potentiels recherchant des solutions à un problème particulier. Ces modes de communication entrants s’opposent aux tactiques « outbound », sortantes ou interruptives utilisées par les chaînes TV traditionnelles par exemple pour capter l’attention de leurs audiences en interrompant ces dernières à heures fixes pour leur diffuser des plages de spots publicitaires, sans savoir si le téléspectateur visé par la campagne s’intéresse à l’information diffusée ou pas. Il en va de même pour les pubs qui s’affichent brusquement sur nos écrans d’ordinateurs lorsque nous surfons sur le web ou pour les appels téléphoniques de centres d’appels qui nous dérangent trop souvent au mauvais moment pour nous vendre des produits ou services dont nous n’avons aucune utilité.


inbound marketing – Le marketing digital se développe parallèlement à l’inbound marketing

Le développement du marketing digital de ces dernières années s’effectue paralèllement au développement de l’inbound marketing. Et ce n’est pas une coïncidence puisque Internet représente l’outil idéal pour des internautes en quête de solutions à un problème ou de catégories particulières de produits ou services. Ce qui est agréable sur Internet c’est également ce qui a contribué à rendre si attractives les méthodes utilisées par l’inbound marketing : pouvoir tranquillement rechercher de l’information sans être dérangé par un vendeur dont l’objectif est de nous vendre son produit, sans vraiment chercher à savoir si ce produit correspond réellement le mieux à nos attentes. Sur internet, il nous suffit de taper un mot ou une suite de mots sur notre moteur de recherche préféré pour trouver instantanément l’information ou le produit que nous recherchons, et ce à toute heure du jour et de la nuit, 7 jours sur 7, sans tenir compte des heures d’ouverture d’un commerce ou d’un service particulier. Ayant bien compris ce besoin vital de l’être humain, l’inbound marketeur a mis tout en œuvre pour placer ses informations en première ligne et entrer en conversation en ligne avec vous pour créer et développer une relation commerciale à long terme, sans contrainte d’achat.


RP – distribution de message sans interruption

Les relations publiques ont toujours cherché à influencer le public sans publicité payante. Leur objectif était à l’origine de gagner l’attention des médias pour incite les journalistes à produire du contenu à leurs lecteurs, auditeurs, téléspectateurs respectifs. Pour ce faire, il leur fallait de bonnes histoires intéressantes et nouvelles à raconter puisque les journalistes susceptibles de relayer ces histoires étaient complètement indépendants des relationnistes et donc non inféodés aux marques. Suite à l’émergence de l’inbound marketing depuis une dizaine d’années, les relationnistes ne sont donc plus seuls sur ce terrain. Certains esprits argumenteront que les méthodes pratiquées par les uns et par les autres ne sont pas totalement similaires mais l’objectif visé, tant par les relationnistes que les inbound marketeurs, reste unique : attirer une audience particulière vers une marque sans l’interrompre pour autant dans ses occupations.

Mes trois conseils pour optimiser vos relations publiques grâce à l’inbound

Vous pouvez facilement développer la valeur ajoutée de vos opérations de relations publiques en maximisant l’impact de vos campagnes grâce à ces quelques trucs que nous allons vous dévoiler ci-dessous :

1. Utilisez les bonnes pratiques du SEO (Search Engine Optimization = optimisation du texte pour les moteurs de recherche) dans la rédaction de vos communiqués de presse et de vos autres contenus numériques sur la toile. Cela vous permettra de gagner en visibilité ;

2.Tirez le meilleur de chaque élément de contenu produit. Le contenu développé par votre département marketing peut être recyclé par votre département RP dans le cadre de ses opérations de relations média et transmis à l’attention des influenceurs numériques. Ces contenus peuvent également être reconditionnés sous forme d’infographies, billets de blog, ebooks, interview vidéos, etc.

3.Mesurez l’impact de vos opérations RP grâce aux logiciels de monitorage du web et consultez vos statistiques de visites, conversion de prospects et de vente. Cette analyse est indispensable pour pouvoir optimiser vos différentes campagnes et choisir la meilleure stratégie de développement de votre marque. Elle permet également de justifier le niveau d’investissement nécessaire pour financer vos différentes opérations vis à vis du directeur financier de votre entreprise.

Que vous possédiez le contenu ou que vous deviez payer pour ce dernier, votre objectif est d’assurer que les acheteurs potentiels trouvent et considèrent votre marque. Les différentes tactiques inbound, RP inclues ont prouvé qu’il était bien plus efficace d’obtenir l’autorisation d’un consommateur pour entrer en dialogue commercial sans contrainte d’achat avec lui, plutôt que de l’interrompre dans ses activités – voire même l’agresser dans sa sphère privée pour se voir essuyer un refus d’achat au final et contribuer ainsi à développer la mauvaise réputation d’une marque jugée trop agressive par l’intermédiaire de mauvaises critiques publiées sur les réseaux sociaux.
Mathieu Janin


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Pensée socialnomique | GRI | Communication 2.0 | ICT-SR | Award Corporate Communications | Conférences | Opinion | Bio | xyz 2.o | Histoire de l'informatique | E-Commerce | ICT expos Romandie | E.glise | Röstigraben Relations | marketing non marchand | Männerchor | Mathieu Janin 1.0 | fcmv2013 | Actualité locale de Savigny et Forel (Lvx), du Jorat et de la région Oron-Palézieux | Mon premier mois d'expériences avec le logiciel Builderall | Mein erster Monat Erfahrung mit Builderall | inbound, outbound, allbound | mjccd.com | 1fluenzia.com | dircom4you.ch | myMediaFactory.ch | Pleeaase.com | smartketing.ch | myBuilderall4you.ch





Les News



Inscription à la newsletter