R (I) P : Relations publiques : une profession sous assistance respiratoire

Un bon chef doit savoir communiquer

Mercredi 5 Octobre 2011


On exige toujours plus de nos dirigeants. Particulièrement en temps de crise. La communication ne fait pas exception à cette règle. Pourtant bon nombre d’entre-eux ne sont pas formés en conséquence. Il s’agit de remédier à ce manque sous peine de voir leurs réputations entachées et à travers elle la réputation de leurs entreprises.


Un bon chef doit savoir communiquer
Le chef d’entreprise, appelé également CEO (Chief Executive Officer) ou PDG (Président-Directeur-Général), GM (General Manager) est le principal représentant de son entreprise. Il personnalise sa stratégie et interprète sa politique institutionnelle dans les bons tout comme dans les mauvais jours. Son rôle de porte-parole gagne de plus en plus en importance en ce début du 21è siècle du tout-communiquant. Et ce nouveau rôle n’est pas facile à tenir. Il s’agit de répondre aux questions des nombreuses parties-prenantes de l’entreprise. Analystes, journalistes, actionnaires, représentants politiques, syndicats, groupes d’intérets, tous s’intéressent à lui selon différents angles. Et il n’a pas droit à l’erreur. Que ce soit en période fastueuse comme en temps de crise.

Les débats de la société concernant les salaire de ses dirigeants, la bonne gouvernance et l’éthique d’entreprise démontrent que nos dirigeants sont constamment sous pression concernant leur légitimité à tenir le gouvernail de leur organisation et ce sur différentes scènes publiques face à différentes groupes d’intérêts souvent opposés dans leurs attentes.

Cette évolution des mœurs n’est pas uniquement à porter au crédit des campagnes politiques et médiatiques actuelles mais plus fondamentalement à une évolution de notre société capitaliste. En effet, l’économie ne fonctionne plus aussi bien que de par le passé. A mesure que les « trente glorieuses » s’éloignent, le niveau d’exigence de notre société envers son élite économique, politique, juridique et religieuse augmente.

Tout cela conduit à placer nos dirigeants de façon accrue sous les feux de la rampe. Pourtant ces derniers n’ont pas été préparés à cette médiatisation croissante. Si les hautes écoles de management sont maîtres en gestion d’entreprise, elles ont jusqu’ici occulté la science humaine de la communication et de la prise de parole écrite ou orale de leurs cursus. Faut-il pour autant que nos dirigeants renoncent à communiquer face à cette complexité croissante ? Bien au contraire. Ce serait même suicidaire pour leur propre réputation et celle de l’institution qu’ils dirigent. Car la communication fait partie intégrante de leur cahier des charges. Une statistique fait même état qu’un dirigeant d’entreprise devrait passer au moins un tiers de son temps à communiquer tant à l’interne qu’à l’externe afin de mener son mandat à bien. La communication représente donc l’une de ses principales activités et ne peut pas être déléguée. Il s’agit donc de la maîtriser et de s’entraîner pour ne pas décevoir ses interlocuteurs. La vie de l’entreprise et sa réputation en dépend.

Comment y parvenir ? Grâce à de la formation continue sous forme de Media-Training, l’engagement d’un coach routinier à la communication, la lecture assidue de livres dédiés à la communication dirigeante mais surtout grâce à des heures d’entrainement et au développement de son empathie et de sa propre capacité à communiquer et à dialoguer avec autrui et à échanger ses expériences avec ses pairs. La communication est affaire de chef. Et ce n’est pas un professionnel de la communication qui me contredira.


Mathieu Janin


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Pensée socialnomique | GRI | Communication 2.0 | ICT-SR | Award Corporate Communications | Conférences | Opinion | Bio | xyz 2.o | Histoire de l'informatique | E-Commerce | ICT expos Romandie | E.glise | Röstigraben Relations | marketing non marchand | Männerchor | Mathieu Janin 1.0 | fcmv2013 | Actualité locale de Savigny et Forel (Lvx), du Jorat et de la région Oron-Palézieux | Mon premier mois d'expériences avec le logiciel Builderall | Mein erster Monat Erfahrung mit Builderall | inbound, outbound, allbound | mjccd.com | 1fluenzia.com | dircom4you.ch | myMediaFactory.ch | Pleeaase.com | smartketing | myBuilderall4you.ch | Inbound PR Academy





Les News

agence certifiée Builderall agence d'inbound marketing en Suisse agence de marketing digital en Suisse agence de marketing digital pour PME et indépendants agence de marketing digital suisse agence marketing certifiée builderall APE-Jorat ASIJ builderall en Suisse Builderall en Suisse Builderall in der Schweiz builderall in der Schweiz builderall in Switzerland choeur d'hommes L'Avenir communication 2.0 communication intégrée conférence coronavirus digital marketing agency for small and medium enterprises in Switzerland digital marketing agency in Switzerland digital Marketing Agentur Deutschweiz digital marketing agentur in der Schweiz digital Marketing Agentur in Europa e-business platform in der Schweiz e-commerce platform in der Schweiz emjiventures EREN Forel (Lavaux) GRI Groupement Romand de l'Informa Groupement Romand de l'Informatique Guerilla Social Marketing histoire de l'informatique inbound marketing inbound marketing en Suisse inbound marketing in der Schweiz inbound PR inbound-marketing en Suisse inbound-marketing in der Schweiz marketing marketing 2.0 marketing et coronavirus Mathieu Janin Mathieu Janin Conseil en communication diplômé mjccd.com mybuilderall4you.ch médias sociaux opinion pensée pensée socialnomique plateforme e-marketing pour développer ses affaires en ligne plateforme e-marketing pour développer ses affaires en ligne en Suisse et dans le monde pleeaase.com relations publiques entrantes réseaux sociaux Savigny smartketing smartketing.ch smartketing.eu socialnomique


Inscription à la newsletter